PLAN D'AMORTISSEMENT LINEAIRE, DEGRESSIF ET EXCEPTIONNEL DES BIENS (BIC)

par Josick le 16/02/2017

Un amortissement correspond à la constatation de perte de valeur d’un bien, du fait de son usage (usure physique), de l’évolution technique (obsolescence de l’actif) ou bien tout simplement du temps.
La comptabilisation d’amortissement est obligatoire à la clôture de chaque exercice comptable, même si le résultat comptable d’un exercice se traduit par une perte.
Si vous décidez d'amortir votre bien de façon constante ou linéaire, il n'y aura pas de différence entre ce que vous pourrez déduire fiscalement et ce que vous déduirez comptablement.
L'amortissement dégréssif ou exceptionnel (sous certaines conditions) peuvent également être déduits fiscalement.
Effectuez gratuitement grâce à cet outil un tableau d'amortissement linéaire, dégréssif ou exceptionnel sur la durée ( ou le taux ) d'amortissement.
Le logiciel permet d'effectuer des plans d'amortissements dégréssifs avec les taux normaux, majorés et personnalisés.
Vous avez également la possibilité d'entrer une valeur résiduelle désirée après immobilisation.
Le logiciel gère les cas d'exercices ne coincidant pas avec l'année civile, les exercices de plus de 12 mois finissant au 31/12 et les achats en cours d'exercice.
Les autres formes d'amortissements (par composants, dérogatoires...) ne sont pas gérés par ce programme.
Vous pouvez entrer une date antérieure à la date du jour.



Logiciel en cours de ré écriture. Veuillez revenir plus tard.
(Moyenne des votes : / 5 - Basé sur "; if ($ratingRow['rating_number']==1){echo ' vote';}else{echo ' votes';} ?> )